Comment réalisons-nous le site de l'école Vitruve ?

 
Projet pour rendre compte ? Projet en soi ?
Cette situation de projet est assez illustrative de notre manière de travailler et de faire travailler pour qu'il soit utile de la décrire : le cheminement, les choix opérés par les adultes, les erreurs, difficultés, questions posées, tout ce qui, en fait, construit le projet. En sachant que c'est un projet qui se poursuit (il continue et/ou, littéralement, se court après).
Les vraies questions seraient plutôt : comment continuons-nous à réaliser ce site, à le modifier, à l'entretenir, à le fabriquer donc ? Comment nous associons-nous, enfants et adultes, pour le réaliser ? Quels adultes, quels enfants, quels choix, quelle répartition des tâches, quelle organisation, structure, espace, temps ? Quels sont les savoirs mis en oeuvre, ceux nécessaires (au minimum), ceux découverts ?


Mais bref historique.
L'ouverture du site Vitruve date de juin 1997. Il a été mis en place par quelques adultes de l'école (1 instit, quelques parents, et avec l'aide intense et soutenue de l'association Agape)
Très vite, est apparue l'idée qu'un site sur internet pouvait servir de vitrine aux projets réalisés et aux idées qui sont développées dans l'école. Montrer notre réalité puisqu'elle est différente.
Davantage, sans doute, qu'un journal d'école qui reste souvent une production locale et confidentielle. En tous cas avec la certitude d'être beaucoup plus lu et compris. Et par le monde entier !
L'observation de quelques sites d'école déjà en cours nous a confirmé qu'un site internet rend assez précisément compte non pas seulement de ce qui se passe dans l'école mais aussi et surtout de la manière dont cela s'y passe, des structures mises en oeuvre, du projet qui est derrière, du type de regroupements d'enfants par exemple (la classe -- CE1b de monsieur Machin, CM2a de madame Truc -- restant l'horizon, semble-t-il indépassable, des regroupements pédagogiques dans la plupart des écoles de l'Education Nationale), des relations établies entre adultes et enfants, entre enfants et enfants, de la réalité du travail d'équipe, de l'organisation des Cycles, du projet d'école (tiens, comment se fait-il que les projets d'école apparaissent si peu dans les sites d'école ?), etc.
Au-travers de ce qu'on montre, c'est plus terriblement la réalité de l'école qui apparaît : ce qu'elle est, ce qu'elle fait, ce qu'elle produit. Loin des intentions. Et malgré tous les petits zigouigouis très modernes qui ponctuent et se tortillent dans les pages que l'on découvre. Le plus intéressant restant peut-être les pages en chantier, à part qu'on ne sait rien du chantier et que cela est bien dommage car, là, se trouvent sans doute de bonnes indications sur ce qui se passe à l'école comme apprentissages, échanges de savoirs, entraides et tutti quanti.

Ouverture du site Vitruve n°1 : juin 1997. Net2 : novembre 97.
Le site est fabriqué par un adulte de l'école avec l'aide des IFIP et de l'AGAPE. Les groupes de l'école fournissent directement ou par adultes interposés les éléments constituant le fonds (images, textes, dessins, titrages, etc.). Logiciels utilisés : un traitement de textes, un logiciel de traitement de photos, un scanner, un logiciel de fabrication de pages internet.
Le site est donc organisé par quelques adultes de l'école, les enfants ne sont associés ni à la conception du site, ni à sa réalisation, ils n'y apportent que la matière dans ce qui est réalisé ou en cours de réalisation dans les projets.
Cette démarche qui lance le projet et sert son démarrage mérite évidemment un dépassement.
Une seule machine est, à ce jour, connectée à Internet. Les limites du projet, à ce moment-là, sont sans doute à trouver dans ce manque de moyens. La consultation d'Internet en est également, de ce fait, fort limitée.
Les troisième et quatrième moutures du site Vitruve suivent grosso modo ce mode de fonctionnement. A part que d'autres instits de l'école se forment peu à peu à l'usage des outils nécessaires à la production du site.

Pour Vitruve Net4 décision est prise par l'Equipe de diffuser notre projet d'école via internet. Le site s'étoffe. Les enfants y sont associés davantage, prennent connaissance de l'outil Internet et consultent le site Vitruve afin de proposer des modifications, des critiques, des avis.
Nous déclinons dans certaines pages la place que l'école joue dans le quartier et les relations établies avec diverses associations du XXème (Terrain d'aventure, Anciens de Charonne, Un Poumon Pour Saint-Blaise...) et d'ailleurs (Méandre). Est mise en page également la participation de l'école aux diverses animations de la Municipalité (Carnaval, Conseil de quartier, Fête du quartier Réunion).
L'idée développée étant que l'école Vitruve (comme toute école) n'est pas isolée mais se doit d'intervenir, réfléchir et participer aux diverses manifestations de son quartier. Pas pour la frime mais parce que c'est utile, intéressant et sources d'apprentissages. Pour tous. Enfants et adultes. La démocratie est à ce titre.
Dans Vitruve Net4 apparaissent aussi le début d'un répertoire d'articles parus sur Vitruve depuis sa création, ainsi qu'un album photos-souvenirs. Ces chapitres sont censés s'étoffer au fur et à mesure.
L'Equipe Vitruve prend la décision de présenter les compte-rendus de travaux des commissions Parents-Enseignants.

Avec Net 5, début 2000, de nouvelles démarches de réalisation sont élaborées. On peut les résumer en 3 points :

1/ L'ensemble des enfants de l'école, petit à petit, prend contact avec les 12 nouvelles machines de la salle informatique, toutes connectées à Internet.
2/ Prise de connaissance du site Vitruve et des autres sites d'école. Nombreuses recherches effectuées pour ou autour des projets en cours.
3/ Mise en place d'une structure de travail pour que les enfants s'approprient petit à petit la production du site et les outils de fabrication.
Dans la salle informatique, se retrouvent, 3 fois 1 heure pendant la semaine, 1 instit, 1 ou 2 enfants de chaque groupe de projet que l'on désigne comme correspondant.
Le correspondant est chargé de collecter des éléments d'informations sur le projet de son groupe (textes, images, photos...) et de les apporter pendant le Comité de Rédaction du Site Vitruve. Le correspondant apprend à manipuler les outils nécessaires à la réalisation des pages HTML avec les éléments fournis, choisit la présentation, les couleurs, les titrages.
A ce jour, plusieurs pages ont déjà été réalisées par les enfants selon cette procédure de travail. Une entraide entre les plus grands ou les plus expérimentés des enfants se met également en place.
Poursuivre cette démarche et la développer est une perspective forte pour l'an prochain. Cela nous semble aussi intéressant d'échanger sur cette pratique avec d'autres écoles. Montrer ce qu'on fait et comment on le fait aide à faire savoir ce qu'on est.
A suivre donc...

La suite pour 2001/2002, cliquez

 En haut  Les projets  Accueil