Les commissions parents-enseignants de l'année 2004/2005  

Les compte-rendus des commissions des années
précédentes :

CLIQUEZ


 Voici les premiers compte-rendus des commissions de travail parents/instits. Les textes sont à retravailler mais tentent de rendre compte des premières pistes de réflexion. Suivront : un agenda des prochaines rencontres, la liste des sujets et des personnes invitées pour alimenter la réflexion. * Aide à la maison et projets
* La langue mathématique
* Commission Lecture et bricolage

Commission « L'aide à la maison », rencontre du 27.11.2004 - Réunion n°1 -
Rencontre organisée dans le cadre d'un samedi matin de réflexion en présence d'une douzaine de parents (plutôt CE1, CI) et de trois instits. Durée 1 h30.. Premiers questionnements et pistes de réflexion


Les aides de type « non scolaire »
Jouer à des jeux de société, cuisiner, chercher l'itinéraire en métro, écrire aux grands-parents. Pousser le plus possible l'enfant à l'autonomie.

Autour du partage de l'autorité
Quel partage de compétences ? Qu'est-ce que les parents peuvent s'autoriser ?

- Faut-il (ou peut-on) corriger les erreurs trouvées sur le cahier alors que l'enseignant ne l'a pas fait ?
- Comment intervenir ? Est-ce qu'on ne va pas aller à l'encontre des méthodes de l'école ?
exemples donnés :
homonymes grammaticaux à / a expliquer ce qu'est un verbe ?
ou encore les techniques opératoires.
Il y a méconnaissance de ce que sait l'enfant, de ce qu'il a appris : est-ce que je peux utiliser le mot « verbe » ?

L'enfant joue sur ce partage de l'autorité : il va accepter que son instite lui demande d'apprendre les tables de multiplication « par cur », mais par forcément que ses parents le fassent

Certains parents se disent en demande de préconisations. Se sentent démunis. D'autres au contraire disent préférer ne pas s'occuper de ce que l'enfant fait à l'école.

Autour du rapport à la norme
Comment se situer par rapport aux erreurs d'orthographe ?
Quelle tolérance (quelle exigence) avec quels types d'écrits (socialisés ou non) ?

Doit-on pousser à une correction systématique ou pas ? Si oui, comment corriger ?
A un moment, l'enfant se met à écrire beaucoup, il en a les capacités techniques mais n'est pas encore capable de répondre aux normes orthographiques. Il y a une espèce de boulimie, on se heurte à la quantité, et aussi au fait que l'enfant veut faire seul sans ses parents. Comment intervenir ?

Difficultés pour les parents à accepter des écrits comportant des erreurs.
Le modèle de référence est celui qu'on a connu : le cahier propre et sans erreurs. Mais ce dont on se souvient n'est pas nécessairement fidèle à la réalité de l'époque. La norme fait intégrer à l'individu quelque chose qu'il va croire : « j'ai appris à lire comme ça », ou bien « en CE2 j'écrivais sans faute ».
Il faut accepter l'imperfection, considérer qu'apprendre est un long cheminement. Au lieu d'une vision instantanée de la situation, considérer une progression par étapes. On est beaucoup plus conciliant pour l'apprentissage de la marche ou du langage parlé, par exemple, que pour celui du langage écrit.

Le rapport au manuel (livre) : est-ce que le manuel est utile à la maison ? Ou sert-il seulement à rassurer ?

Autour du rapport entre la connaissance et son utilisation
Quand on sait quelque chose, est-ce à partir d'une connaissance théorique ou d'un usage ?
Apprendre à faire attention, à se relire, donner des outils de recherche, pour se corriger.
Donner des ficelles.

Exploitation des évaluations de CE2
Comment les analyser pour aider l'enfant là où il a besoin qu'on l'aide ?
A partir du cahier d'évaluation de CE2, travailler sur des questions simples du type
« qu'est-ce qu'un verbe ? »

La prochaine rencontre est fixée au samedi 15 janvier à 9h30.

 Le samedi 29 janvier 2005 de 9h à 10h : commission aide à la maison, atelier d'écritures avec les parents dans le cadre du projet "Au coin de la rue" en CI, travail direct de rédaction et d'aides à la correction.


 La langue mathématique à l'école
 
 Vendredi 28 janvier à 20h30 rencontre avec Stella BARUK : compte-rendu


 Lecture et bricolage

L'idée, c'est de monter une bibliothèque, centre documentaire enfants avec les écrits de Vitruve (livres, affiches, tracts, expos). Des écrits produits à Vitruve, par Vitruve, à lire et faire lire, à consulter comme outils et supports de lecture, de recherche.

Un projet, une idée pour concrétiser une action autour de la lecture, faire rencontrer bricolage et lecture en associant parents, enfants et instits. Constituer un fonds culturel commun. Utiliser et faire utiliser cette biblitoithèque constituée.

Rechercher les écrits d'hier et d'aujourd'hui, trier, choisir, archiver, couvrir. Construire des espaces de rangement mobiles, modulables, déplaçables. Construire des plans, budgétiser, acheter, planifier, cheviller, clouer.

Se retrouver avec parents, enfants et instits en situation de projets.

 Réunion prochaine : samedi 29 janvier 2005 à 10h00