L'intégration scolaire des enfants handicapés à l'école maternelle et primaire.

 

POURQUOI ?

1- L'histoire du handicap est en fait l'histoire de l'éducation, de la peur et de l'intolérance.
Cette histoire nous montre à quel point l'intégration des personnes handicapées dans notre société dépend en premier lieu de la capacité des dits "normaux" à surmonter leur propre handicap: celui de vivre avec l'autre et sa différence quelle qu'elle soit.

2- L'école forme les futurs adultes et donc citoyens de notre société.
C'est donc à l'école que l'on apprend, que tous autant que nous sommes, nous avons nos différences.

Les enfants apprennent là qu'il ont des façons de penser différentes, des nationalités
différentes, des familles différentes, mais que tous vivent dans la même société et qu'ils peuvent partager et construire ensemble.

3- Intégrer des enfants handicapés à l'école, c'est aussi appliquer ce vieil adage que
l'école et la société ( soit tout adulte responsable) doit apprendre aux plus petits : le respect de l'autre, la tolérance, l'égalité et la solidarité.

COMMENT ?

D'abord en menant une bataille commune enseignants et parents pour que la loi du 30 juin 1975 soit appliquée dans sa totalité, cette loi ayant institué l'obligation éducative pour les enfants et adolescents handicapés et fixé comme objectif prioritaire l'intégration en milieu ordinaire.

Cette loi ainsi que les décrets et circulaires précisant les modalités de l'intégration, prévoit la mise en place d'aides spécifiques suivant le handicap de chaque enfant et des besoins des instituteurs accueillants.
Chaque fois que cela est possible, l'enfant est intégré avec un contrat d'intégration, signé par les parents, les enseignants, la CCPE (commission de circonscription pour
l'enseignement préélémentaire et élémentaire) qui représente l'inspection de la circonscription, le réseau d'aide de l'école, l'inspection spécialisée et les divers intervenants extérieurs privés ou publics qui suivent l'enfant (orthophoniste, psychomotricien ).
L'intérêt de ce contrat est qu'il permet d'avoir pour tous la mise en place d'un projet et une réflexion commune dans l'intérêt de l'enfant pour qui comme le rappelle la loi de 1975 et plus particulièrement l'article 501-5 sur l'intégration des enfants handicapés en milieu ordinaire par
rapport à l'enfant ou à l'adolescent :


" ...Les acquisitions scolaires qui ne peuvent être ignorées ne seront pas
seules prises en compte. C'est aussi en termes d'évolution et de
progression dans le développement de l'enfant ou de l'adolescent que
s'apprécie le bénéfice de l'intégration... ".


Ce contrat permet aussi de notifier les besoins d'aides et de leur mise en place.
Certains enfants sont suivis dans des centres de type CAMPS auquel cas une intervention de type SESSAD peut-être mise en place dès leur intégration. Cependant, cela n'étant pas le cas, pour tous les enfants, cette demande peut-être formulé par écrit auprès de la CDES par l'école
et les parents. Quel que soit le handicap, un enseignant spécialisé peut aussi être demandé auprès de l'inspection spécialisée à des fins d'intervention ponctuelle ou régulière auprès de l'enfant et des enseignants.

- Petite précision sur les emplois jeunes auxiliaires d'intégration

Un auxiliaire d'intégration peut-être obtenu à plein temps ou à mi-temps mais c'est là encore suivant les besoins de l'enfant et le projet d'école.

 

 Bibliographie

À lire :


1. Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés
:HANDISCOL' : Ministère de l'Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie.
2. Loi n° 75-534 d'orientation du 30 juin 1975 en faveur des personnes handicapées
3. Intégration des enfants malades ou handicapés en milieu scolaire ordinaire 501-1
4. Classe d'intégration scolaire (CLIS) 516-4.
5. Loi d'orientation sur l'éducation, loi n° 89-486 du 10 juillet 1989


Livres :


1. L'intégration scolaire des handicapés : Jöel Zaffran Ed l'Harmattan-Technologie de l'action sociale.
2. L'enfance handicapée en France : Ed Hachette (réalisé par l'observatoire de l'enfance en France).
3. Scolariser les jeunes handicapés : Hachette Education- CNDP/ La documentation Française.
4. Informations/ l'intégration des enfants et adolescents handicapés en milieu scolaire ordinaire
Bibliographie analytique : CTNERHI


Rapport :


Rapport sur l'accès à l'enseignement des enfants handicapés : Inspection Générale de l'Education Nationale - Ministère de l'Education nationale, de la Recherche et de la Technologie.

 

Conférence :

La conférence-débat "L'école... Le Handicap...Où en sommes-nous ?" a été appréciée par les participants. Le bilan de la journée Handiclasse 2000 figure sur le site Internet :
www.handiclasse2000.com