ARCHIVES - ARCHIVES -ARCHIVES - ARCHIVES - ARCHIVES - ARCHIVES - ARCHIVESarchives archives archives archives
 Retour à la page infini d'infos
Cette page est composée des informations anciennes, dépassées, caduques... Pas forcément sur le fond.

Colloque sur le Collège Unique du 13 décembre 2003 : www.collegeunique.org

Alors ? Débat ou pas débat ?
Deux textes contributifs au débat dont personne ne veut : ni les politiques, ni les enseignants, ni les parents, ni les spécialistes, ni les non-spécialistes, ni les chanteurs de charme, ni les ratons-laveurs... Quand est-ce qu'on parlera de l'école vraiment ? En attendant : textes à lire !
Foucambert et Dubet à la la barre !

Collège unique
Avril 2000
L'école Vitruve et les instits qui la composent ont évidemment apporté tout leur soutien au Manifeste pour une école créatrice d'humanité de Marie-Danièle Pierrelée. Devant les difficultés rencontrées par tous ceux qui veulent que ça change dans l'Education et malgré l'ambiance de recherche du statu-quo, de course à l'immobilisme ou de conservatisme qui s'est largement répandue ces jours derniers, il est temps d'avancer des propositions à réaliser tout de suite, de promouvoir les initiatives en cours, de travailler autrement. La lettre ouverte au nouveau Ministre de l'Education Nationale de Gabriel Cohn-Bendit parue dans Libération en date du 28 mars est tout à fait judicieuse et rappelle que si nous sommes minoritaires à vouloir que ça change, on n'en est pas moins toujours là. Prêt à se faire entendre.
Contactez le site de MD Pierrelée. Apportez-y vos contributions. Il faut qu'on parle de vous, de nous...

 Manifeste pour une école créatrice d'humanité

C'est par là

Mai 2000

Par ailleurs, l'école Vitruve tente d'être présente dans les débats qui s'amorcent sur l'Ecole et nous participons à de nombreux réunions ou colloques organisés autour de sa nécessaire transformation. On accepte toutes les invitations. Prochaines interventions :
- jeudi 11 mai à 20h45 à Bondoufles (Salle des Fêtes) organisé par la FCPE. "Violences scolaires, que pouvons-nous faire pour mieux vivre à l'école ?"
- mercredi 28 juin à Blois. "Innovations pédagogiques pour la petite enfance"
- 27 et 28 octobre 2000 à Bruxelles. Séminaire "Education à la citoyenneté européenne en milieu scolaire : expériences et méthodologies actives, organisé par Education for an interdependent world (Belgique), Fundacion Castroverde (Espagne), Progetto Domani : Cultura e soliedarieta (Italie). Nous interviendrons sur le thème " Construction de pratiques démocratiques à l'école".
- lundi 30 et mardi 31 octobre. Colloque des CRAP "Elèves à problèmes ou problème(s) de l'Ecole"

Nous sommes également prêt à rencontrer toutes les équipes en constitution, en projets ou en fonctionnement qui le désirent. Les échanges sont toujours fructueux et utiles. On doit continuer d'inventer et d'échanger sur le sujet du travail d'équipe et des démarches de projets. C'est la dernière chance de l'Education Nationale...

i
n
v
i
t
a
t
i
o
n
   

Novembre 2000
L'innovation est-elle utile, nécessaire, indispensable, nuisible ? Quel sens peut avoir la mise en place du "Conseil de l'Innovation"* par le ministre Jack Lang ? Relais ou gadget ? Toutes ces questions font débat. Il est ouvert. Le numéro 386 des Cahiers Pédagogiques en souligne les enjeux. A lire de toute urgence les entretiens sur le sujet de Gabriel Cohn-Bendit et Philippe Mérieu. Consultez le site.

* auquel l'école Vitruve participe.

 
   

 Décembre 2000

Depuis quelques temps, nous recevons des Beaux Quartiers des pétitions à faire signer aux parents sur l'usage du samedi matin. On raconte dans ces papiers que des majorités se dégageraient pour la suppression du samedi matin à l'école pour les enfants et pour les enseignants, qu'une mobilisation est nécessaire pour faire plier le Rectorat. On nous ressert aussi la vieille rengaine des rythmes scolaires pour appuyer comme argument scientifique. Balivernes que tout cela !
Nous répétons ici notre ferme volonté de résister à cette dérive week-endiste et à toutes les manipulations auxquelles elle donne lieu. Toutes les familles ne partent pas en week-end ! C'est encore une proposition de riches.
Nous affirmons notre ferme volonté de voir le samedi matin rester un jour d'école (avec les aménagements actuels qui nous semblent très positifs). C'est, aujourd'hui, le seul vrai moment de rencontre possible avec les familles et entre les familles. C'est un jour important d'échanges et de convivialité. C'est une chance pour l'Ecole en général pour ne pas perdre le contact avec les parents, les citoyens et l'ensemble de la population des quartiers populaires. L'école est un lieu de vie et souvent, comme on dit dans les colloques, le dernier lieu de vie sociale dans notre monde tellement déshumanisé...
Pour les adeptes de la grasse matinée, il est extrèmement éducatif de laisser les enfants se préparer leur petit-déjeuner.

Résistons ! L'école doit s'ouvrir et continuer son ouverture. Pour s'ouvrir il faut bien qu'il y ait du monde à qui l'ouvrir. Le samedi matin est le jour idéal. Non au clapier scolaire, non à la démagogie, non aux diktats de certaines populations privilégiées.

Vive

le

samedi
   

 juillet 2002

L'École le samedi, ça me dit
Notre volonté a toujours été d'ouvrir l'école aux parents et jusqu'à présent le samedi matin est le seul jour où la grande majorité des parents peuvent être présents.

L'école est un lieu d'échange entre le quartier, la famille et les enfants et un lieu d'apprentissage ouvert sur le monde.

Souvent, le samedi matin, nous organisons:

-des expositions réalisées par les enfants,
-des ateliers animés par les parents
- des lieux d'exposition pour les artistes du quartier
-des réunions de commission et des groupes de réflexion parents/ instits

Ces moments très divers sont indispensables pour consolider le lien entre l'école et la société.

Le travail avec les parents fait partie de notre projet d'école.
Samedi 19 janvier, l'école était ouverte. Pourquoi?
Les parents de Vitruve, très majoritairement pour l'ouverture de l'école le samedi matin ont participé à une assemblée générale commune qui a déterminé les suites à donner au mouvement car cette lutte concerne les parents.
Lors de cette assemblée parents-instits, plusieurs thèmes ont été abordés dont:

-Rappel de l'importance de l'école le samedi pour une école ouverte aux parents et sur le quartier.
-Notre volonté de ne pas séparer, dans une pédagogie de projet, les enseignements dits scolaires des activités dites récréatives ou ludiques, contrairement à ce qui est proposé par la Mairie et le Rectorat.
-La nécessité d'une vraie réflexion sur le temps des enfants, et notamment le mercredi.
-Afin de joindre les parents à la juste lutte des instituteurs parisiens pour le retrait des propositions de la Mairie et du Rectorat, et pour le maintien de l'école le samedi matin, quelques rendez-vous ont été pris lors de cette AG:

- Ce matin, rassemblement lundi 21 janvier à 10 heures devant la Mairie de Paris
- Ce soir, participation des parents à l'AG parisienne des instits, à la Bourse du travail M° République à 17 heures.
- Présence au comité consultatif d'arrondissement le jeudi 24 à 19h à la Mairie du XX èmr
- Constitution d'un comité de réflexion sur les rythmes scolaires et le mercredi, fabrication d'un quatre pages sur le thème et d'une pétition.

Vive

le

samedi

(suite)

 Soutien aux Petits Pierrots
Depuis 15 ans l'Association des Petits Pierrots mène une action auprès des enfants et jeunes du quartier Réunion et tente de leur apporter un peu de bonheur et de bien-être.
Son rayonnement, son impact et son rôle de régulateur ne sont plus à démontrer.
L'Association des Petits Pierrots gère 3 structures : un terrain d'aventure, un local pour les jeunes et le stade hors temps scolaire. Elle organise aussi régulièrement des séjours de vacances.
Aujourd'hui, face à l'acharnement ou à l'indifférence des administrations et malgré le soutien de la mairie du XXème et de la Mairie de Paris, l'Association est en grand danger :
- impossibilité de proposer des séjours de vacances aux enfants.
- menace de fermeture pour le Terrain d'Aventure
Cela peut entrainer une baisse importante des subventions et mettre en péril le salaire des animateurs et, par suite, l'ensemble de la structure.

Au bout du compte, l'Association des Petits Pierrot devra-t-elle quitter le quartier ?

L'école Vitruve, qui travaille avec cette association depuis son installation dans le quartier, appelle à soutenir les Petits Pierrots et à signer la pétition de soutien disponible à l'école.
On peut également écrire aux animateurs de l'Association :

email : petits.pierrots@tiscali.fr

Une page sur le Terrain d'Aventure : cliquez

 URGENCE !

Soutien aux Petits Pierrots
 
 1962-2002 :
James Bond a 40 ans,
Vitruve aussi.

 

 Samedi 8 mars

Un futur ne peut pas être fait que de souvenirs..

Mais aussi de "survenirs".

La page des
40 ans : le programme

 Ce n'est pas rien. Une aventure qui dure ainsi mérite qu'on s'y attarde. Encore un peu.
Pourquoi un tel lieu a-t-il pu ainsi poursuivre une telle expérience, une telle démarche ? Comment ? Quels regards ? Quelles traces ? Et de quoi sera fait l'avenir ?
Nous nous préparons à fêter l'événement. A raconter. Se retrouver. Se perdre.
Certains sont partis, d'autres vont partir.
L'équipe Vitruve est donc en état de renouvellement. C'est une étape. Enseignants qui voulez tenter l'aventure, un bout de chemin avec nous, n'hésitez plus :
Soyez des rats vivants, cessez de vous ennuyer. Venez, rencontrons-nous.